Vulgarisation Scientifique des résultats de la recherche sur le SIDA / VIH

Lettre bimensuelle n° 68 (1-15 novembre 2011)


Format PDF

Les contraceptifs hormonaux : un risque accru de contracter le VIH ?

Les contraceptifs hormonaux sont utilisés aujourd’hui par plus de 140 millions des femmes. Cependant, leur effet sur l’infection du VIH reste mal connu. On vient de montrer que la contraception accroît le risque de contraction du virus tant pour la femme séronégative que pour le partenaire d’une femme infectée.
Une étude américaine a, en effet, cherché à déterminer s’il existait une association entre la contraception et les risques d’infection.  Les chercheurs ont travaillé sur une cohorte de 3.790 couples sérodiscordants1 dans 7 régions d’Afrique. Pour 2.476 couples, la femme était la partenaire séropositive et pour 1.314 il s’agissait de l’homme. Ils ont alors comparé le taux d’acquisition du virus chez les utilisatrices de contraceptifs (oraux ou injectables) et chez les autres. Au début de l’étude, 15% des femmes séronégatives et 17% des femmes séropositives utilisaient une contraception. Cette étude a montré alors que l’acquisition du VIH chez la femme est 2 fois plus importante chez les femmes utilisant un moyen de contraception hormonale que chez les autres (6.61% contre 3.78%). De même, au sein des couples où la femme était porteuse du VIH, la transmission au partenaire masculin se révèle plus élevée chez les femmes utilisant la contraception hormonale (2.61% contre 1.51%).

augmentation du risque vih contraception hormonal

Il serait alors très judicieux de proposer aux femmes de pays à risques d’autres formes de contraception (stérilets, préservatifs…).

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Use of hormonal contraceptives and risk of HIV-1 transmission: a prospective cohort study. Heffron R, Donnell D, Rees H, Celum C, Mugo N, Were E, de Bruyn G, Nakku-Joloba E, Ngure K, Kiarie J, Coombs RW, Baeten JM; for the Partners in Prevention HSV/HIV Transmission Study Team. Lancet Infect Dis. 2011 Oct 3.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Références :

1 C’est-à-dire où seul l’un des partenaires est séropositif.



Accèdez aux articles de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.