Vulgarisation Scientifique des résultats de la recherche sur le SIDA / VIH

Lettre bimensuelle n° 65 (16-30 septembre 2011)


Format PDF

Une nouvelle piste pour bloquer l’entrée du VIH

Le phénomène d’endocytose est extrêmement important pour l’assimilation de molécules (nutritives, facteur de croissance…). Une petite région de la membrane cellulaire entoure ces molécules pour former une petite vésicule, bientôt à l’intérieur de la cellule. C’est aussi ce mécanisme que le VIH utilise pour rentrer  dans les cellules1. En effet, même si on a longtemps cru que le virus se fixait à la surface de la cellule-cible et y pénétrait directement, on sait depuis quelques années que la cellule l’absorbe totalement dans des particules d’endocytose pour y déverser son contenu plus tard.  On vient pour la première fois d’identifier des inhibiteurs spécifiques de l’endocytose capables de bloquer l’entrée du VIH.
Comment est-on parvenu à cette découverte ? Une des molécules essentielles à l’endocytose est la clathrine. En effet, elle stabilise les petites vésicules d’endocytose en formant une cage autour d’elles2 qui elle-même permettra l’assemblage d’autres facteurs cellulaires essentiels. 
Des chercheurs allemands et australiens ont caractérisé 2 inhibiteurs de la fonction terminale (TD) de la clathrine située à son extrémité N-terminale. Ils les ont nommés pitstops 1 et 2 en raison de leur capacité à se positionner au fond de la poche recouverte de clathrine. Ils ont montré que ces deux composés perturbent la TD mais provoquent des changements de conformation différents.
Ces composés inhibent l’assemblage des particules de clathrine à diverses étapes. Selon ce modèle, les molécules de clathrine servent d’échafaudage pour l’assemblage via le TD des autres facteurs nécessaires à l’endocytose. La prise en compte de ces inhibiteurs pourrait permettre de mieux comprendre ce processus.
Ils ont également observé que ces inhibiteurs bloquent efficacement l’entrée du VIH qui dépend de l’endocytose.

pitstops bloque l'endocytose et l'entrée du VIH

Ainsi les molécules inhibitrices pitstops pourront servir à la fois pour répondre à des questions d’ordre générale, mais aussi pour le développement de nouvelles classes de drogues antivirales.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Role of the clathrin terminal domain in regulating coated pit dynamics revealed by small molecule inhibition. von Kleist L, Stahlschmidt W, Bulut H, Gromova K, Puchkov D, Robertson MJ, MacGregor KA, Tomlin N, Pechstein A, Chau N, Chircop M, Sakoff J, von Kries JP, Saenger W, Kräusslich HG, Shupliakov O, Robinson PJ, McCluskey A, Haucke V. Cell. 2011 Aug 5;146(3):471-84.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Références :

1 Voir lettre SIDABLOG n°16.
2 Structurée sous forme de 3 chaines lourdes et 3 chaines légères et ayant la forme d’une triskèle.


Accèdez aux articles de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.