Vulgarisation Scientifique des résultats de la recherche sur le SIDA / VIH

Lettre bimensuelle n° 64 (1-15 septembre 2011)


Format PDF

Comment les virus des réservoirs échappent aux traitements

Les multithérapies demeurent les seuls traitements permettant de ralentir ou de bloquer la multiplication du VIH mais elles ne permettent pas l’élimination totale du virus. En effet, des virus persistent et se répliquent dans certains types cellulaires dits « réservoirs », malgré les traitements. Aujourd’hui, on comprend mieux ce phénomène.
Le Pr Baltimore et ses collaborateurs se sont effectivement  intéressés à la sensibilité des infections aux drogues en fonction de la quantité de virus. Ils ont alors infecté une lignée cellulaire par différentes quantités de VIH et en présence du Ténofovir (inhibiteur nucléotidique de la reverse transcriptase). Ils ont montré alors, qu’à de faibles quantités de particules virales, tous les virus sont bloqués alors qu’à de fortes quantités certains se répliquent. Cette résistance au Ténofovir expliquerait l’insensibilité du réservoir viral face aux thérapies antirétrovirales chez les patients.

transmission du vih cellule / cellule échappe aux traitements

On pense en effet que cette résistance tient à des transmissions du virus de cellule à cellule sans que l’antiviral puisse s’interposer. En effet, les chercheurs ont montré que les infections effectuées par virus « libres » diminuent fortement en présence d’antirétroviraux alors que celles  résultant de contacts entre cellules infectées et cellules saines sont remarquablement moins sensibles aux drogues. Les virus se répliquent ainsi complétement sans que leur « résistance » aux antiviraux n’implique des mutations qui indiqueraient qu’ils ont été en contact avec les médicaments.
Ainsi, cette propagation virale par contact cellulaire permet au virus d’échapper à toute thérapie et diminue les espoirs de guérison de la maladie.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Cell-to-cell spread of HIV permits ongoing replication despite antiretroviral therapy. Sigal A, Kim JT, Balazs AB, Dekel E, Mayo A, Milo R, Baltimore D. Nature. 2011 Aug 17;477(7362):95-8.


Accèdez aux articles de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.