Vulgarisation Scientifique des résultats de la recherche sur le SIDA / VIH

Lettre bimensuelle n°54 (1-15 mars 2011)


Format PDF

Des anticorps qui handicaperaient le virus

La neutralisation du VIH par les anticorps est depuis longtemps un cheval de bataille pour bon nombre d’équipes de scientifiques. Cette neutralisation est généralement permise par une occupation de la glycoprotéine d’enveloppe et l’inhibition de l’attachement du virus ou de son entrée dans la cellule hôte. Cependant, ces mécanismes moléculaires restent mal compris. On sait aujourd’hui que certains anticorps bloqueraient irréversiblement le virus libre en permettant le désassemblage des deux constituants de la glycoprotéine d’enveloppe virale.
L’une des voies de la recherche vaccinale est d’activer la production d’anticorps dirigés contre une petite région de la glycoprotéine d’enveloppe appelée MPER1 pour nous protéger du VIH. Néanmoins, ces anticorps agissent-ils directement sur le virus ? La neutralisation est-elle irréversible ?
Des chercheurs zurichois ont étudié les effets à long terme d’anticorps anti-MPER sur le VIH libre. Ils ont montré in vitro que ces anticorps entrainent le détachement du virus de la partie de son enveloppe la plus externe, gp120. La fixation des anticorps  sur l’autre partie de l’enveloppe virale, gp41, a conduit à la dissociation de gp120 et gp41. Ce processus est relativement lent et apparaît irréversible. Ils ont remarqué alors que les caractéristiques chimiques de ce phénomène sont presque similaires à celles de la neutralisation du virus par les anticorps. Le mécanisme observé serait bien celui qui permettrait de bloquer le virus. Ces résultats doivent toutefois être confirmés in vivo.

effet-anti-MPER-sur-VIH

A ce sujet, des résultats de vaccination très encourageants chez le singe ont été récemment obtenus en stimulant des anticorps anti-MPER au niveau des muqueuses2 : ils protégeraient de la transmission par voie sexuelle. Des vaccins permettant la production d’anticorps à action irréversible pourraient donc être plus efficaces.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
MPER-specific antibodies induce gp120 shedding and irreversibly neutralize HIV-1. Ruprecht CR, Krarup A, Reynell L, Mann AM, Brandenberg OF, Berlinger L, Abela IA, Regoes RR, Günthard HF, Rusert P, Trkola A. J Exp Med. 2011 Mar 14;208(3):439-54.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Références :

1 Pour Membrane Proximal Extern Region.
2 Voir lettre SIDABLOG n°52.


Accèdez aux articles de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.