Vulgarisation Scientifique des résultats de la recherche sur le SIDA / VIH

Lettre bimensuelle n°53 (16-28 février 2011)


Format PDF

Vers des vaccins à base de protéines

Des vecteurs viraux atténués (c'est-à-dire dénués de leur pouvoir de réplication) sont souvent utilisés pour développer des vaccins. Mais sont peu efficaces contre le VIH. Les vaccins protéiques pourraient cependant fournir une alternative, parce qu’ils sont faciles à produire  et parce qu’ils peuvent être injectés de manière répétée.
Pour être efficaces ces protéines virales doivent être délivrées à certaines cellules immunitaires, les cellules dendritiques (DCs). Pour ce faire, elles doivent être couplées à des anticorps qui visent efficacement et spécifiquement un élément présent à la surface de ces cellules. Ceci permet alors d’augmenter fortement la réponse immunitaire spécifique1. On sait aujourd’hui que l’on augmente son efficacité si on touche le sous-groupe des DCs CD8+. En effet, les essais réalisés sur les DCs CD8- se sont avérés peu efficaces.
Pour rendre cette approche plus efficace encore, on a comparé l’efficacité d’anticorps sur différents marqueurs à la surface des DCs CD8+. On a alors mesuré la réponse immunitaire spécifique dès lors que les différents anticorps sont couplés à la protéine Gag-p24 du VIH, et dirigés contre différents récepteurs (Langérine/CD207, DEC205/CD205, et Clec9A) présents à la surface des DCs CD8+.

ciblage cellules dendritiques entraine immunisation anti vih

Ils ont observé sur des souris que les anticorps anti-Langérine, anti-DEC205 et anti-Clec9A fusionnés avec Gag-p24 provoquent des niveaux comparables d’immunisation par  les lymphocytes T CD8+ (LTCD8+) et CD4+Th1 spécifiques de Gag2. Les anti-DEC205 activent de grandes quantités de LTCD8+, un peu de LTCD4+, granulocytes, cellules NK et des cellules B. On comprend aussi que l’anti-Clec9A cible à la fois les LTCD8+ et  les DCs alors que seuls les anti-Langérine visent spécifiquement les LTCD8+ dans la rate. Etant donné que l’immunisation par les LTCD8+ est identique quelque soit le récepteur ciblé, les chercheurs en concluent que le choix du récepteur n’est pas un facteur essentiel pour déclencher la réponse immunitaire.
Plus généralement on saisit qu’un sous-type particulier de DCs pourrait être activé par des vaccins protéiques. Les différents récepteurs présents à la surface des DCs permettent une activation combinée de l’immunité par les LTCD4+Th1 et LTCD8+.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Comparable T helper 1 (Th1) and CD8 T-cell immunity by targeting HIV gag p24 to CD8 dendritic cells within antibodies to Langerin, DEC205, and Clec9A. Idoyaga J, Lubkin A, Fiorese C, Lahoud MH, Caminschi I, Huang Y, Rodriguez A, Clausen BE, Park CG, Trumpfheller C, Steinman RM. Proc Natl Acad Sci U S A. 2011 Feb 8;108(6):2384-9.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Références :

1 Immunité médiée par les lymphocytes T CD4+ et CD8+.
2 Les chercheurs ont utilisé un adjuvant (a-CD40 plus poly IC) pour obtenir une immunisation efficace.


Accèdez aux articles de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.