Vulgarisation Scientifique des résultats de la recherche sur le SIDA / VIH

Lettre bimensuelle n°52 (1-15 février 2011)


Format PDF

Eliminer les cellules T régulatrices pour tuer le virus

Le VIH est un virus à infection lente entraînant des infections chroniques. Pour cela, il a dû sélectionner au cours du temps des mécanismes permettant aux cellules infectées d’échapper à leur destruction par les lymphocytes T CD8+ (LTCD8+) ou cytotoxiques. Des études ont pu mettre en évidence qu’un de ces mécanismes pourrait impliquer les cellules T régulatrices (Tregs) : celles-ci pourraient bloquer la prolifération ou la fonction des LTCD8+ pour protéger le virus. A partir d’un modèle in vivo de souris infectée par un virus proche du VIH, des chercheurs allemands ont montré que si on détruit les Tregs dans les phases précoces d’infection, les LTCD8+ sont plus efficaces. Ils montrent aujourd’hui que l’élimination progressive des Tregs empêche l’infection d’évoluer.
Pour cela, ces chercheurs ont utilisé des souris de laboratoire modifiées de sorte à détruire temporairement leurs Tregs. Après infection par le virus Friend (FV), leurs cellules LTCD8+ activées dans les noyaux lymphatiques et la rate1 ont été triplées. Les souris sont devenues à nouveau capables de multiplier leurs LTCD8+.

Elimination tregs permet de tuer les cellules infectées.jpg

Ils ont ensuite montré que l’élimination des Tregs influence également les fonctionnalités des LTCD8+. Ils ont en effet observé une augmentation de la production de cytokines tels que l’Interféron, le TNFa… par les LTCD8+. La synthèse de ces agents s’accompagne par ailleurs d’un ralentissement de la  prolifération du VIH. Dans le même temps, on a observé une activité cytolytique plus élevée des LTCD8+ qui se dotent alors, de davantage de molécules « tueuses ».
Ainsi on constate que sans les Tregs, les fonctions des LTCD8+ inhibées pendant l’infection aiguë peuvent être restaurées car ces dernières éliminent les cellules infectées. Toutefois, après plusieurs semaines, les chercheurs ont constaté que la population des Tregs se reconstitue et que l’activité des LTCD8+ diminue. Des thérapies répétées visant les Tregs seraient alors nécessaires pour observer des effets durables. Ces résultats sont toutefois intéressants pour développer des stratégies thérapeutiques.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Transient depletion of regulatory T cells in transgenic mice reactivates virus-specific CD8+ T cells and reduces chronic retroviral set points. Dietze KK, Zelinskyy G, Gibbert K, Schimmer S, Francois S, Myers L, Sparwasser T, Hasenkrug KJ, Dittmer U. Proc Natl Acad Sci U S A. 2011 Feb 8;108(6):2420-5.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Références :

1 Organes lymphoïdes secondaires où se concentrent la majorité de l’infection.


Accèdez aux articles de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.