Vulgarisation Scientifique des résultats de la recherche sur le SIDA / VIH

Lettre bimensuelle n° 40 (1-15 juin 2010)


Format PDF

L’alpha Prothymosine inhibe le VIH-1 via l’interféron

Les macrophages constituent une des premières lignes de défense de l’organisme contre les virus et les bactéries. Ils participent à la réponse immunitaire à différents niveaux. Ils sont d’une part, capables de produire rapidement des substances antivirales comme les interférons (IFN) de types I (réponse immunitaire non spécifique). Ils engloutissent, d’autre part, les nombreux pathogènes pour les détruire et en présenter des morceaux aux autres cellules du système immunitaire, en particulier aux lymphocytes T CD8+ (réponse immunitaire spécifique).
On sait aujourd’hui que les lymphocytes T CD8+ (LTCD8) produisent un facteur soluble capable de provoquer la sécrétion d’interférons par les macrophages (immunité non spécifique).
Les macrophages possèdent à la surface de leurs membranes, de nombreux récepteurs comme les Toll like Récepteurs 4 ou TLR4 qui se lient sélectivement à certaines protéines virales. Après cette reconnaissance, des facteurs de transcription sont activés et permettent l’expression des gènes codant pour les interférons de type I et l’inhibition de l’expression des gènes du VIH.
En 2006, A. Mosoian et ses collaborateurs ont montré que l’a Prothymosine (ProTa), une petite protéine acide produite et diffusée par les LTCD8, empêche le VIH-1 de se multiplier dans les macrophages. Mais le mécanisme de son activité antivirale n'était pas connu. Ils ont montré récemment que ProTa se fixe sur le récepteur TLR 4 du macrophage et stimule la production de l'IFN de type I permettant la suppression du VIH-1 après son entrée dans les cellules.
On sait depuis de nombreuses années que les LTCD8 produisent des facteurs solubles anti-VIH, en particulier les chimiokines qui bloquent l’entrée du virus dans les cellules. La protéine ProTa semble jouer un rôle essentiel en agissant sur l’expression même des gènes viraux et en stimulant la production d’interféron.
Ainsi, une protéine produite par les LTCD8 peut stimuler une puissante activité antivirale non spécifique. Il reste cependant à mettre en évidence le mécanisme anti-VIH de la ProTa.

 les lymphocytes CD8 secretent alpha prothymosine qui permet synthese interferon macrophage

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prothymosin-alpha inhibits HIV-1 via Toll-like receptor 4-mediated type I interferon induction. Mosoian A, Teixeira A, Burns CS, Sander LE, Gusella GL, He C, Blander JM, Klotman P, Klotman ME. Proc Natl Acad Sci USA. 2010 Jun 1;107(22):10178-83.


Accèdez aux articles de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.