Vulgarisation Scientifique des résultats de la recherche sur le SIDA / VIH

Lettre bimensuelle n°39 (16-31 mai 2010)


Format PDF

Qui sont les infectés séronégatifs ?

Des anticorps anti-VIH-1 spécifiques peuvent être détectés chez les patients infectés dans les semaines suivant l'infection primaire. Depuis 1985 (date d’introduction des tests de dépistage sérologiques), on a rapporté de rares cas de patients demeurés séronégatifs en absence de traitement, malgré l'évidence de l'infection à VIH-1. Afin de mieux comprendre ce phénomène, Spivak et ses collaborateurs ont réalisé une étude rétrospective portant sur 25 patients séronégatifs infectés rendus publics.
Chez ces 25 patients, on observe des charges virales plasmatiques élevées, une progression rapide de la maladie et une forte mortalité. Aucun de ces patients n’était infecté par un virus atténué ou mutant. Chez certains couples infectés, l’un des partenaires restait séronégatif mais l’autre non. Cela suggère que se sont des déterminants de l’hôte, mais non du virus, qui sont responsables de ce phénomène. Chez tous ces patients, on trouve des anticorps, mais pas ceux qui sont spécifiques au VIH. De plus, les autres armes du système immunitaire contre le VIH font également défaut (notamment, la réponse à médiation cellulaire). Beaucoup possèdent de surcroit certaines prédispositions génétiques associées à une progression rapide de la maladie.
L’absence d’anticorps anti-VIH-1 spécifiques serait due chez eux à l’altération extrêmement rapide du système immunitaire pendant les premières phases de l’infection, même si d’autres fonctions sont moins réduites : tout le système immunitaire est affaibli mais plus encore sa partie qui lutte contre le VIH.
Finalement, les séronégatifs infectés sont les patients les plus fragiles : l’altération de leur système immunitaire par le VIH est plus rapide que pour n’importe quel autre.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Seronegative HIV-1 infection : a review of the literature. Spivak AM, Sydnor ER, Blankson JN, Gallant JE. AIDS. 2010 Jun 19;24(10):1407-14.


Accèdez aux articles de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.