Revue d’articles scientifiques n°33 (16-28 février 2010)


Format PDF

Une étude à grande échelle confirme les bienfaits de l’adhérence.

Il existe plusieurs paramètres dont on sait actuellement qu’ils modifient l’efficacité des thérapies antivirales. Ce sont principalement le manque d’adhérence des patients à leur traitement et l’émergence de virus résistants. Une des plus larges analyses réalisées à ce jour sur l’adhérence confirme aujourd’hui sa nécessité dans le succès d’un traitement.
Des chercheurs américains ont étudié une cohorte de 903 patients traités soit par des inhibiteurs de protéases, soit par des inhibiteurs de transcriptase réverse non-nucléosidiques (NNRTIs), associés à des inhibiteurs de transcriptase reverse nucléosidiques (NRTIs), sur une période de 1 à 3 ans. Ils ont confirmé que plus l’adhérence est importante, plus efficaces sont les traitements.
Cependant, aucune relation entre l’adhérence et le développement de résistants aux inhibiteurs de protéase n’a été établie. Pour l’autre stratégie, la NNRTI, ils révèlent toutefois une légère association entre adhérence et résistance. En effet, des taux très bas d’adhérence entraînent une augmentation de résistants viraux, cela pouvant s’expliquer par la puissance de ces inhibiteurs. Enfin, pour les deux traitements, une faible adhérence implique un haut risque d’apparition de résistants pour les NRTIs. De plus, les résistants aux NRTIs sont plus répandus chez les patients ayant abandonné la thérapie à base de NNRTIs que chez ceux ayant une faible adhérence pour la thérapie à base d’inhibiteurs de protéase.
Cette étude à grande échelle confirme donc que l’échec viral et le développement de virus résistants survient quand les patients ne suivent pas correctement leur traitement. Cependant, il faut garder une certaine réserve quant à ces données car les profils d’adhérence sont établis à partir des témoignages ce qui introduit une certaine subjectivité : les patients ont parfois tendance à surestimer leur adhérence.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Antiretroviral medication adherence and class-specific resistance in a large prospective clinical trial. Edward Gardner, Sharon B. Mannheimer. AIDS 2010, 24:395-403.


Accèdez aux articles de la revue scientifique :

 

Accèdez à l'article de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.