Vulgarisation Scientifique des résultats de la recherche sur le SIDA / VIH

Revue d’articles scientifiques n°31 (16-31 janvier 2010)


Format PDF

Peut-on prédire l’échec d’un traitement ?

La thérapie antirétrovirale combinée permet aujourd’hui de traiter les patients infectés par le VIH-1. Elle bloque la réplication du virus dont la quantité devient indétectable dans le sang selon les méthodes habituelles. On parle alors de phase « d’éclipse ».
Mais cette thérapie ne fonctionne pas systématiquement : la quantité de virus augmente dans le sang et devient mesurable chez certains patients. On vient cependant de développer un test permettant de prédire cet échec.

À l’heure actuelle, il n’existe en effet aucun marqueur permettant de vérifier l’évolution du VIH chez les patients traités. Pour cette raison, des chercheurs néerlandais ont étudié une cohorte de 26 patients infectés traités dont 15 en échec virologique. Ils ont alors quantifié les niveaux d’ADN, et les différentes formes d’ARN du VIH dans les globules blancs. Pour cela, ils ont utilisé une méthode d’amplification qui consiste à multiplier un grand nombre de fois une faible quantité pour la rendre visible et dénombrable. Ils ont effectué cette opération à différents temps au cours de la période pendant laquelle la charge virale était indétectable. Ils ont alors montré que la quantité d’ARN complet  était beaucoup plus élevée chez les patients sous traitement connaissant par la suite un échec de cette thérapie. Lorsque le virus se réplique il produit des ARN complets. Ce sont donc des virus mutants, résistants aux multithérapies, qui se multiplient alors mais que l’on ne détecte pas encore.
Ainsi la mesure des niveaux d’ARN complet permet d’anticiper le devenir de la thérapie chez les patients infectés et traités. Cette technique pourrait permettre de détecter les mutations de résistance avant l’émergence des virus et d’anticiper l’ajustement du traitement. Ces découvertes devraient permettre de mieux comprendre aussi les conséquences néfastes des traitements lorsque les patients ne suivent correctement les prescriptions.

détection de l'ARN complet et echec virologique

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Cellular Levels of HIV Unspliced RNA from Patients on Combination Antiretroviral Therapy with Undetectable Plasma Viremia Predict the Therapy Outcome. Alexander O. Paternak.. PlosOne Dec 2009. Volume 4. Issue 12.


Accèdez aux articles de la revue scientifique :

 

Accèdez à l'article de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.