Revue d’articles scientifiques n°27 (16-30 Novembre 2009)


Format PDF

Même le père doit accompagner la grossesse d’une
femme séropositive

En l’absence de toute intervention, prés de 15% des enfants naissant de mères séropositives sont infectés. Cette contamination a en revanche pratiquement disparu dans les pays riches. Les campagnes de conseil et de dépistage dans les pays à faibles revenus limitent néanmoins cette contamination, d’autant plus quand le père accepte de s’y associer. Mais comment sensibiliser des hommes parfois réticents ?
Une mère atteinte du VIH peut transmettre le virus à son bébé dans l’utérus, pendant l’accouchement ou en l’allaitant. Pour éviter cette contamination, différentes mesures doivent être prises : des médicaments antirétroviraux sont administrés avant et après l’accouchement, on recourt à des césariennes, on préfère le lait de substitution et surtout on associe les pères aux campagnes d’information et de dépistage volontaire. Il semblerait en effet que lorsque que les maris sont présents lors de ces campagnes, les personnes non contaminées sont mieux protégées, qu’il s’agisse d’un parent sain ou du fœtus.
Pour favoriser ce comportement, des chercheurs ont étudié une cohorte de patients à Nairobi au sein d’une clinique prénatale. Ils observent que seulement un homme sur six accompagne sa femme dans les missions d’information et de conseil. Lorsqu’ils y participent, c’est principalement pour connaître leur séropositivité et éventuellement celle de leur enfant en bas âge. On pense que les hommes craignent de savoir s’ils sont infectés ou non. De plus, les hommes qui accompagnent leurs femmes semblent plus proches d’elles et mieux communiquer avec elles au sujet du virus. Les chercheurs confirment aussi que ces hommes semblent plus jeunes et donc moins informés au départ.
Ainsi cette étude suggère que les services de conseil offerts aux femmes enceintes et leurs compagnons devraient s’ouvrir davantage aux hommes réticents en leur proposant des séances et des informations adaptées. Cependant, d’autres études du même type sont nécessaires afin de trouver ces nouvelles méthodes relatives à chaque culture.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Male perspectives on incorporating men into antenatal HIV counseling and testing. Katz DA, Kiarie JN, John-Stewart GC, Richardson BA, John FN, Farquhar C. PLoS One. 2009 Nov 2;4(11):e7602.


Accèdez aux autres articles de la revue scientifique :

 

Accèdez à l'article de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.