Vulgarisation Scientifique des résultats de la recherche sur le SIDA / VIH

Revue d’articles scientifiques n°26 (1-15 Novembre 2009)


Format PDF

Les spermatozoïdes porteurs du VIH

La transmission par voie sexuelle reste le mode de contagion le plus fréquent. Le sperme contient ainsi trois éléments infectieux majeurs : des virus libres, des cellules immunitaires infectées et des virus associés aux spermatozoïdes. Si on savait déjà que les virus libres et les cellules infectées jouent un rôle, on vient de découvrir que les virus associés aux spermatozoïdes participent également à la contamination.
Des chercheurs se sont en effet intéressés à l’interaction entre le virus et les spermatozoïdes. Ils ont montré que le virus se fixe sur eux grâce à un récepteur différent des cellules immunitaires. Il s’agit du récepteur HS (heparan sulfate). Une fois accroché aux spermatozoïdes le virus va alors pouvoir être transmis aux cellules dendritiques (cellules immunitaires capables de véhiculer le VIH jusqu’aux lymphocytes T CD4+). Cette transmission s’effectue à travers la muqueuse vaginale.
Les chercheurs ont également montré que, sous l’effet du virus attaché aux spermatozoïdes, les cellules dendritiques vont mûrir et se couvrir de récepteurs CCR7. Il s’agit de molécules permettant aux cellules dendritiques de migrer vers les ganglions lymphatiques où le virus sera transmis aux lymphocytes T CD4+ et se multipliera. En même temps, le contact entre virus et cellules dendritiques conduit à la production d’IL-10, molécule freinant la réponse immunitaire.
Enfin, ces chercheurs ont mis en avant l’adaptation du virus à l’acidité du vagin. En effet, ce dernier se protège de certaines infections par un pH acide. Or, le VIH s’est peu à peu adapté à cet environnement hostile à tel point que sa fixation aux spermatozoïdes s’en trouve améliorée.
Ainsi, pour développer des stratégies empêchant la transmission sexuelle du VIH, il est primordial d’avoir une meilleure compréhension des premiers événements conduisant à sa transmission.

Les spermatozoïdes peuvent transmettrent le VIH aux cellules dendritiques et les activer

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Spermatozoa capture HIV-1 through heparin sulfate and efficiently transmit the virus to dendritic cells. Ceballos A, Remes Lenicov F, Sabatté J, Rodríguez Rodrígues C, Cabrini M, Jancic C, Raiden S, Donaldson M, Agustín Pasqualini R Jr, Marin-Briggiler C, Vazquez-Levin M, Capani F, Amigorena S, Geffner J. J Exp Med. 2009 Nov 11.


Accèdez aux autres articles de la revue scientifique :


Accèdez à l'article de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.