Revue d’articles scientifiques n°15 (15-30 Avril 2009)


Format PDF

Une simple mèche de cheveux pour prédire le succès
des traitements

Des chercheurs de l’université de Californie ont découvert que la quantité de médicaments présents dans les cheveux des patients sous traitement antiviral permettait de prédire le succès ou l’échec des thérapies suivies.
Jusqu’à maintenant, le seul moyen pour les médecins de savoir si leurs patients prennent correctement leur traitement est  l'utilisation de techniques complexes et onéreuses d'analyses biologiques ou bien tout simplement de se fier aux rapports faits par les patients eux-mêmes. L'efficacité de ces méthodes de suivi est évidemment variable selon les patients et ne permet pas de savoir si les médicaments sont correctement assimilés. Pour s'assurer de cela, les médecins doivent ponctionner du sang pour en extraire le plasma et y analyser la présence de médicaments à des temps précis. Au contraire, des chercheurs californiens ont découvert que les médicaments assimilés pouvaient se retrouver dans les cheveux des patients. L'analyse des cheveux, qui poussent environ à une vitesse de 1cm par mois, permet d'avoir une méthode simple et indolore pour analyser le succès d'un traitement sur une échelle globale de quelques semaines à quelques mois.
D'après l'auteur de l'étude, un niveau élevé d'antirétroviraux dans les cheveux est parfaitement lié à l'efficacité de la thérapie anti VIH et son analyse pourrait devenir une nouveau standard très simple pour le suivi des séropositifs.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Gandhi M et al, Protease inhibitor levels in hair strongly predict virologic response to treatment. AIDS. 2009 Feb 20;23(4):471-8.


Accèdez aux articles de la revue scientifique :


Accèdez à l'article de la lettre bimensuelle :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.