Revue d’articles scientifiques n°10 (1-15 Février 2009)


Format PDF

La téthérine empêche la libération des particules virales mais est inhibé par Vpu

Le génome du VIH code en tout pour neuf protéines différentes. Certaines de ces protéines sont dites "accessoires", car elles ne sont pas requises pour la réplication du VIH dans des systèmes cellulaires in vitro mais elles sont néanmoins indispensables pour que le virus soit infectieux in vivo. Parmi celles-ci, la protéine Vpu est nécessaire pour l'assemblage des particules virales formées dans les cellules infectées. Dans le cas des virus dont Vpu est absent,  les particules restent attachées à la membrane plasmique et ne sont donc pas libérées dans le milieu extérieur. Les particules formées ne peuvent donc pas infecter de nouvelles cellules et l'infection est impossible.
L'existence d'une telle protéine suppose que certaines cellules du corps humain seraient capables de produire un facteur inhibant le relargage des particules du VIH-1, et que Vpu empêcherait d’agir. Une équipe a démontré en 2008 l'existence de ce facteur appelé thetherin (auparavant identifié comme le CD317). Les scientifiques ont établi que, quand Vpu n'est pas présente, mais que la téthérine l'est, un grand nombre de particules virales restent fixées sur la surface cellulaire. Inversement, quand la téthérine est manquante, les virions, même ceux-déficients pour la Vpu, peuvent s'échapper. L’idée d'une implication de Vpu dans l’inhibition de la téthérine est renforcée par leur co-localisation dans les cellules.
La téthérine vient s'ajouter à la liste des facteurs cellulaires, comme Apobec, capable d'inhiber la réplication de certains virus. Grâce à ce résultat, les scientifiques espèrent être capables de concevoir des médicaments inhibant l'action de Vpu ou augmentant celle de la téthérine afin d’empêcher la libération des virus.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Neil SJ, et al. Tetherin inhibits retrovirus release and is antagonized by HIV-1 Vpu. Nature 2008 ; 451 : 425-30.


Accèdez aux autres articles de la revue scientifique :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.