Vulgarisation Scientifique des résultats de la recherche sur le SIDA / VIH

Revue d’articles scientifiques n°10 (1-15 Février 2009)


Format PDF

Des comprimés pour se protéger

La prise d'un traitement antirétroviral de façon préventive peut-elle empêcher la contamination par le VIH ? Pour répondre à cette question, au moins sept essais cliniques vont être conduits prochainement afin de tester la capacité protectrice d’une administration régulière d’antirétroviraux.
Ces médicaments ont été jusque-là réservés aux séropositifs et l'idée qu'ils puissent être utilisés par des personnes saines dans un but prophylactique est relativement récente. En effet, bien que des essais menés sur des singes nous aient indiqué depuis longtemps que la prise d’antirétroviraux pouvait réduire les risques d’infection par le VIH, aucun programme n'avait été mis en place pour tester son efficacité chez l'homme. La première raison était tout d’abord l’espoir qu'un vaccin allait être rapidement découvert, chose qui n'est plus d'actualité. De plus, les effets secondaires des premières thérapies anti-VIH rendaient difficiles leur administration régulière à des personnes saines. Enfin, dans les pays industrialisés, on peut légitimement s’interroger de l’intérêt des antirétroviraux quand on peut utiliser un préservatif.
Les médicaments utilisés dans ces essais cliniques sont le tenofovir et le truvada, deux inhibiteurs de la reverse transcriptase du VIH. Ils sont censés provoquer des effets secondaires limités, qui sont compatibles avec leurs utilisations chez des personnes non malades. Les premiers résultats seront disponibles en 2010 et la plupart des chercheurs s’attendent à observer un effet protecteur, mais certainement pas égal à 100%.
Si ces essais se révèlent effectivement positifs, l'utilisation des antirétroviraux à titre préventif sera limitée à des situations bien particulières (là où l'utilisation du préservatif n'est pas possible). En effet, la prise de médicaments à titre préventif non seulement ne permettra pas de protéger complètement contre l'infection par le VIH, mais risquera aussi de favoriser le développement de souches virales résistantes.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Willyard C. A preemptive strike against HIV. Nat Med. 2009 Feb;15(2):126-9.


Accèdez aux autres articles de la revue scientifique :

LETTRES SIDABLOG
 
Plan du site ׀ Mentions Légales ׀ Designed by Absysdesign.com ׀ Nos Partenaires ׀ Copyright Sidablog 2009.